27 octobre 2016

Recette du bouillon pour la fondue vietnamienne

Rendez-vous sur Hellocoton !

DSC02307

 

L'année dernière, pour Noël, l'Homme et moi avons fait l'acquisition d'une plaque à induction à poser pour pouvoir faire des fondues chinoises à gogo. Ce repas, c'est le must du must, en plus d'être bon, c'est convivial et c'est LIGHT (bien plus light que la raclette ou la fondue savoyarde^^) !

Bon, j'avoue, ça prend un peu de temps à préparer les légumes et la viande car il faut tout détailler en lamelles, mais au moins, quand vient l'heure du repas, on reste avec les convives et ça, c'est cool !

La première fois où nous avons voulu nous faire une fondue vietnamienne, nous nous sommes retrouvés désemparés devant le nombre de recettes proposées sur internet. Alors, par facilité, j'ai acheté un sachet de poudre tout prêt chez le chinois du coin, mais moi et ma deuxième fille, nous avons été malade deux heures plus tard (peut-être trop de glutamate ?) Pour notre deuxième fondue, j'ai donc fait appel à une amie^ . Elle est viet et en fait souvent lorsqu'elle reçoit du monde.

Voici donc sa recette pour le bouillon :

2 à 3 litres de bouillon de volaille

3 grosses cuillère à soupe de poudre de saté

3 étoiles anis ou 1 grosse cuillère a soupe de pastis

1 cuillère a café de glutamate

Sel en fonction des goûts

3 grosses cuillère à soupe de vinaigre de riz (ou 1/2 citron)

2 gousses d'ail

2 morceaux de sucre

1 pincée de poivre

pour notre part, nous rajoutons également quelques branches de céleri et du gingembre râpé.

DSC02256

 

Pour la garniture, voici ce que nous avions préparé pour le jour de l'an :

- des vermicelles de soja

- des gambas crues décortiquées

- noix de st jacques crues avec leur corail

- des aiguillettes de poulet

- du boeuf en lamelles

- des calamars en lamelle

- des champignons noirs réhydratés

- des courgettes coupées en rondelles puis recoupées en deux

- du chou chinois "psé tai" détaillé en lamelles,

- des branches de choux chinois "pak choi"

- des pousses de soja

- des lamelles de poivrons rouges.

 

On peut préparer le bouillon pendant qu'on coupe les aliments. Ensuite, au moment de manger, on verse du bouillon dans le wok que l'on met à bouillir au milieu de la table. Pour notre part, nous mettons un peu de chaque aliment à cuire dans le wok et chacun pioche avec son épuisette ce qu'il veut. Il n'y a que les vermicelles de soja que nous faisons cuire chacun pour soi, dans les épuisettes.

Hmmm ! rien que d'en parler, ça me met l'eau à la bouche, peut-être que ce week-end, on va s'en refaire une !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires sur Recette du bouillon pour la fondue vietnamienne

    Super sympa cette recette ! Il y a plein plein d'ingrédients (calamars, gambas miam). Et comme tu dis c'est light ! Par contre, je ne suis pas sûre de me lancer tout de suite là dedans parce que ça doit être long à préparer... Ou alors pour un repas sympa quand on invite les amis, c'est encore plus long à préparer vu le nombre mais je suis sûre que c'est le genre de choses qu'ils ne mangent pas chez eux (ils aiment bien manger de bonnes choses mais je ne suis pas sûre qu'ils se lancent là dedans non plus). Merci en tout cas pour cette recette. Je la mets dans mes favoris :

    Posté par Gaelle, 28 octobre 2016 à 12:17 | | Répondre
Nouveau commentaire
<